News

WTCR Race of China : Bienvenue sur la #WTCR2019SUPERGRID

2019-09-09T18:00:14+02:00septembre 9th, 2019|2019, WTCR Race of China 2019|

La #WTCR2019SUPERGRID célèbre le fait que parmi les 26 pilotes titulaires, sept se partagent 14 titres mondiaux de la FIA, tandis que les autres, rassemblés, ont remporté 29 championnats majeurs. Voici ceux qui vont s’aligner sur la grille de départ cette semaine pour la WTCR Race of China à Ningbo.

Gabriele Tarquini, qui a entamé la défense de son titre en gagnant la Course 2 lors de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco en ouverture de la saison, arbore le numéro 1 sur sa BRC Hyundai N Squadra Corse i30 N TCR. Extrêmement expérimenté, Tarquini a remporté sa deuxième victoire de l’année en battant le héros local, son coéquipier Norbert Michelisz, lors de la troisième course en Hongrie.

Après avoir manqué la couronne inaugurale de WTCR / OSCARO pour trois points lors d’une bataille à sept pour le titre à Macao en novembre dernier, le quadruple champion du monde Yvan Muller est de retour dans une Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR développée par le constructeur chinois Geely Group Motorsport. Il est monté sur le podium pour la première fois de la saison au Hungaroring mais demeure en quête d’une première victoire cette année.

Thed Björk fait équipe avec Muller chez Cyan et s’est positionné comme candidat à un deuxième titre mondial FIA en faisant remporter à Lynk & Co une victoire historique au Maroc. Après des week-ends frustrants en Hongrie et en Slovaquie, le Suédois a rebondi avec panache, auteur d’une double victoire aux Pays-Bas. Comme son coéquipier Muller, Björk s’était imposé à Ningbo la saison dernière.

Rob Huff (SLR VW Motorsport Golf GTI TCR), champion WTCC 2012, fait partie des 12 vainqueurs 2018 sur 15 à avoir rempilé cette saison. Après un début de campagne difficile, le Britannique est passé près du podium en Course 2 en Slovaquie et s’est montré compétitif lors des trois rendez-vous suivants.

Le pilote BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team Augusto Farfus, l’ancien expert du FIA World Rallycross Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen) et Andy Priaulx (Cyan Performance Lynk & Co) sont tous des champions du monde mais aussi des nouveaux venus en WTCR cette saison, et Kristoffersson a remporté la Course 2 sur la Nordschleife du Nürburgring, où Farfus est monté sur son premier podium.

Vainqueur de la Course 1 à Marrakech, Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR) était en tête du classement général après la première manche hongroise, mais a déchanté quand une direction endommagée a provoqué son accident en Course 3. Il a rebondi avec la deuxième place en Course 2 au Slovakia Ring et a repris la tête du championnat en remportant la Course 2 à Zandvoort. Il aborde la WTCR Race of China à Ningbo, où il s’est imposé en 2017, avec 24 points d’avance.

Jean-Karl Vernay (Leopard Racing Team Audi Sport) espérait remporter sa première victoire 2019 en Hongrie quand il s’est placé en pole position pour la Course 2 grâce à la grille de départ inversée. Cependant, un problème d’embrayage a compliqué son envol et le Français a dû se contenter de la deuxième place, devant l’impressionnant débutant Daniel Haglöf (PWR Racing). Vernay a fait ses débuts à Ningbo en 2018, tandis que Haglöf n’y a jamais roulé.

Le coéquipier de Vernay Gordon Shedden et les pilotes Comtoyou Racing Niels Langeveld et Frédéric Vervisch complètent le line-up Audi, Vervisch s’étant imposé en Slovaquie grâce à une remontée impressionnante depuis la neuvième place sur la grille et étant monté sur le podium à deux reprises en Allemagne. Pour sa première saison en WTCR / OSCARO, Langeveld fait des progrès et devient plus rapide à chaque virage. Shedden a gagné en Chine la saison dernière, même si c’était dans les rues de Wuhan.

Un certain nombre de jeunes loups prometteurs ont pour ambition de bousculer l’ordre établi en 2019. Parmi eux, Mikel Azcona, qui a rejoint le WTCR en tant que champion de TCR Europe pour piloter une CUPRA de l’équipe PWR, ainsi que son rival emblématique Attila Tassi, âgé de 20 ans, qui court pour KCMG avec une Honda. Bien que Vila Real fût une terre inconnue pour eux, Tassi a signé la DHL Pole Position pour la Course 3, tandis qu’Azcona a remporté sa première victoire en Course 2. Ningbo est nouveau pour tous deux.

Kevin Ceccon (Team Mulsanne) et Yann Ehrlacher (Cyan Performance Lynk & Co) ont déjà gagné en WTCR, mais à 25 et 23 ans respectivement, ils font partie d’une liste de jeunes pilotes talentueux parmi lesquels on retrouve également Aurélien Panis, qui a rejoint Comtoyou Team DHL CUPRA Racing pour 2019. Ancien pilote en monoplace, Ceccon est monté sur le podium deux fois en Slovaquie, tandis qu’Ehrlacher a mené et a été élu TAG Heuer Meilleur Pilote à Vila Real.

Tom Coronel fait équipe avec Panis chez Comtoyou et s’est récemment montré compétitif en TCR Europe. Son compatriote Nicky Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team) est nouveau en WTCR cette saison après avoir triomphé en World Touring Car Championship par le passé. Benjamin Leuchter a tiré le meilleur de son expérience sur la Nordschleife pour remporter une émouvante victoire à domicile en Allemagne. Ningbo est un saut dans l’inconnu pour le représentant de SLR Volkswagen.

Le pilote ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Néstor Girolami, également nouveau dans le championnat cette année, avait lui aussi gagné en WTCC, s’étant imposé sous la pluie de Ningbo en 2017, et il a mené le classement général après son troisième succès en WTCR / OSCARO, en Slovaquie. Premier Chinois à marquer des points en WTCR dès l’an dernier, le Shanghaïen Ma Qinghua a continué d’écrire l’Histoire, premier Chinois à remporter une manche de WTCR / OSCARO lorsqu’il a triomphé en Course 3 au Slovakia Ring dans son Alfa Romeo Giulietta Veloce by Romeo Ferraris du Team Mulsanne.

Tiago Monteiro commence sa première saison complète depuis qu’une grave blessure à la tête et au cou a mis un terme à ses espoirs de titre WTCC en 2017. Le Portugais, qui est monté sur un podium de Formule 1 par le passé, a rejoint l’écurie hongkongaise KCMG pour piloter une Honda Civic Type R TCR et arrive à Ningbo en vainqueur suite à son succès lors du dernier rendez-vous en date, à Vila Real. L’ancien coéquipier de Monteiro Norbert Michelisz est un autre candidat au titre pour BRC Hyundai N Squadra Corse après s’être imposé en Allemagne et au Portugal. Mehdi Bennani rattrape son retard au classement WTCR / OSCARO mais était en forme à Ningbo la saison dernière.