News

WTCR Race of Netherlands : l'essentiel à savoir

2018-05-15T10:26:39+02:00 mai 14th, 2018|2018, WTCR Race of Netherlands 2018|

La lutte pour la gloire en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO reprend sur le circuit de Zandvoort, aux Pays-Bas, cette semaine (19-21 mai). Voici quelques informations très utiles avant la bagarre dans les dunes.

ZANDVOORT EN 100 MOTS
L’inclusion du plus au nord des endroits visités en 2018 par le WTCR, pour les Jumbo Racedagen featuring Max Verstappen, ramène le Tourisme mondial aux Pays-Bas pour la première fois depuis 2007. Et le timing ne pourrait mieux tomber, 2018 marquant le 70e anniversaire de ce circuit. Les racines de l’ancienne terre d’accueil du Grand Prix des Pays-Bas de F1 remontent à 1939, quand une course fut organisée dans la ville du bord de mer. Ce fut le catalyseur dont le maire avait besoin pour investir dans une piste permanente, dont la construction a débuté après la Seconde Guerre mondiale.

QUI SERA SUR LA GRILLE ?
Champions du Monde de Tourisme : Thed Björk, Rob Huff, Yvan Muller, Gabriele Tarquini
Vainqueurs du WTCC Trophy : Mehdi Bennani, Tom Coronel, Norbert Michelisz
Vainqueurs en WTCC : Yann Ehrlacher, Esteban Guerrieri, Gianni Morbidelli, Pepe Oriola
Champions du Tourisme britannique (BTCC) : Fabrizio Giovanardi, Gordon Shedden, James Thompson
Titrés en TCR : Aurélien Comte, Benjamin Lessennes, Jean-Karl Vernay
Jeunes espoirs : Denis Dupont, John Filippi, Mato Homola, Norbert Nagy, Aurélien Panis, Zsolt Szabó
Pilotes internationaux : Nathanaël Berthon, Frédéric Vervisch
Invités wildcards : Prince Bernhard van Oranje, Michael Verhagen

CINQ NOMS À SUIVRE
1 Tom Coronel : l’immensément populaire et charismatique Néerlandais espérera inscrire un gros paquet de points à domicile, après un début de campagne compliqué sur sa Honda aux couleurs DHL.
2 Frédéric Vervisch : avec maintenant des points – et des podiums – dans sa besace acquis sur la WTCR Race of Germany le week-end dernier après une séquence d’ouverture difficile, le Belge de langue allemande arrivera à Zandvoort sur une note positive avec l’Audi Sport Team Comtoyou.
3 Benjamin Lessennes : sa quatrième place en Course 3 sur la Nordschleife du Nürburgring, une piste sur laquelle il n’avait jamais piloté précédemment, a souligné son potentiel. Et si apprendre est la clé pour le Belge de 18 ans, Zandvoort est le seul circuit du calendrier sur lequel il a déjà couru – on peut donc s’attendre à de belles choses.
4 Norbert Michelisz : plusieurs pilotes de premier plan ont perdu du terrain dans la course au titre WTCR OSCARO en Allemagne. Michelisz est l’un d’entre eux et voudra se racheter à Zandvoort, où il s’est imposé en TCR Bénélux il y a deux ans.
5 Gordon Shedden (photo) : frustré par la pénalité qui lui a été infligée en Allemagne, le triple champion du BTCC britannique voudra se mettre en valeur pour l’Audi Sport Leopard Lukoil Team, sur un circuit où il a effectué des essais en mars.

LE FORMAT DU WEEK-END DANS LE DÉTAIL
Changement majeur cette année par rapport au précédent format du WTCC, chaque manche du WTCR comprend trois courses – soit une de plus – et une séance de qualification supplémentaire. L’allocation de points est désormais la suivante :

Pos. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
SQ 5 4 3 2 1 0 0 0 0 0
C1 27 20 17 14 12 10 8 6 4 2
C2 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1
C3 30 23 19 16 13 10 7 4 2 1

LA WTCR RACE OF NETHERLANDS EN CHIFFRES
7 : il y a eu sept vainqueurs différents sur les neuf premières courses de la saison, et les pilotes du WTCR se partagent sept titres mondiaux en tout.
5 : parmi les engagés de la Race of Netherlands, cinq étaient présents la seule et unique fois où Zandvoort a accueilli une manche du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, en 2007. À savoir : Tom Coronel, Rob Huff, Yvan Muller, Gabriele Tarquini et James Thompson.
11 : onze nationalités différentes seront représentées sur la WTCR Race of Netherlands.
24 : les pilotes permanents auront le droit d’utiliser 24 pneus Yokohama sur la WTCR Race of Netherlands.
1m45.925s : le pilote italien Giacomo Altoè détient le record du tour dans une voiture du TCR à Zandvoort. C’était en octobre dernier, au volant d’une Volkswagen Golf GTI TCR.

CINQ INFOS EN BREF
1 : la première compétition sur le tracé permanent de Zandvoort s’est déroulée le 7 août 1948, près d’une décennie après la course en ville inaugurale.
2 : entre 1948 et 1989, le tracé de Zandvoort comprenait 19 virages pour 4,252 kilomètres. La version actuelle compte six virages de moins mais le tour est passé à 4,307 kilomètres.
3 : à l’exception de 1972, Zandvoort a fait partie du calendrier de la Formule Un de 1958 à 1985, quand Niki Lauda a remporté sa dernière victoire en Grand Prix depuis la dixième place sur la grille.
4 : le Marlboro Masters de Formule 3 a été l’une des plus belles pages dans l’histoire du circuit à partir de 1991, avec Lewis Hamilton (2005) et Max Verstappen (2014) parmi les vainqueurs.
5 : la seule et unique course du WTCC, en 2007, vit des victoires signées Alain Menu et Gabriele Tarquini, et fut le théâtre des débuts de Tiago Monteiro dans le championnat.

COMMENT SUIVRE LE WTCR
Changement significatif, la Première Qualification et la Course 1 seront diffusées en direct sur Facebook dans la plupart des pays, ainsi que sur wtcr.oscaro.com en Belgique, France, Italie, Portugal, Espagne, Suisse et aux États-Unis. Eurosport diffusera en direct la Seconde Qualification, la Course 2 et la Course 3, ainsi que les temps forts de la Première Qualification et de la Course 1. Toutes les séances de qualification et les courses seront disponibles sur Eurosport Player. Une couverture en direct sera aussi assurée par Fox Sports (Amérique latine), J SPORTS (Japon), M4 Sport (Hongrie), OSN (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et 2M (Maroc). QIE Live – une des plus grandes plateformes chinoises de streaming sportif avec un million d’utilisateurs quotidiens – diffusera en ligne toutes les manches restantes du WTCR OSCARO, couverture incluant du contenu sur mesure afin d’attirer l’intérêt des personnes sans expérience de l’excitante action en piste du WTCR. Aux Pays-Bas, RTL 7 diffusera des résumés plus exhaustifs.